museum-romagne-jean-paul-de-vries-94On dirait que les bois autour de Romagne-sous-Montfaucon ne veulent rien savoir de la guerre. Chaque jour la terre crache des objets provenant de la première guerre mondiale : des bombes, des armes, des casques. Les témoins de la vie privée quotidienne ressortent également de la terre : des peignes, des pièces de monnaie, des couverts, des montres de poche. Jean-Paul de Vries cherche et trouve ces choses depuis déjà 1976.

Dans son musée informel ROMAGNE ‘14-’18, il expose bien sûr les fusils, les baïonnettes, les balles, mais Jean-Paul de Vries aime aussi les trouvailles qui témoignent de la vie quotidienne. Il veut justement montrer cette vie courante du soldat de la première guerre mondiale. Il espère ainsi faire comprendre l’atrocité de la guerre. Une guerre menée par de simples garçons et filles.

Tous les objets de l’exposition permanente ont été trouvés par Jean-Paul de Vries lui-même dans un rayon de 4 kilomètres autour de son musée informel de Romagne-sous-Montfaucon. Chaque objet est passé dans les mains de Jean-Paul qui sait transmettre leur histoire d’une manière poignante.